Formes de l’entrée dans le dictionnaire

Le badwe’e est une langue tonal. Certains tons sont mis sur les voyelles, tandis que d’autres sont omis.

La première présentation d’un mot est la forme telle qu’elle se présente dans l’orthographe pratique.
La deuxième présentation, trouvée entre / /, désigne le même mot en ajoutant à la première forme l’indication des phonèmes de ton. Ces phonèmes sont indiqués par les accents suivants:

́ haut
̂ haut-bas, ou «descendant»
ˇ bas-haut, ou «montant»
` bas

La troisième présentation, trouvée entre [ ], emploie l’alphabet phonétique international.

abasyɛb /àbásyɛ̀b/ [àbásjɛ̀b] n. 1a à la manière de Basyeb; language codé

Les homographes sont distingués par les chiffres qui suivent le mot :

pan₁ /pàn/ [pàn] n. 3/4 arbalète

pan₂ /pàn/ [pàn] n. 7/8 esp. d’arbre

La catégorie grammaticale du mot badwe’e est indiquée en italique. Dans les examples ci-dessus, n. = nom.
Dans l’exemple ci-dessous, adv. = adverbe :
paʼ₂ /pâʼ/ [pâʔ] adv. il faut (exhortatif); supposons que; voix impérative polie

Les numerals/lettres indicate les classes nominales :
abwaʼbwaʼ /ábwàʼbwàʼ/ [ábwàʔbwàʔ] n. 1a/2a le grand

L’explication en français est indiquée en lettres ordinaires. Si un mot a plusieurs sens bien distincts, ils sont numérotés 1); 2) :
anyamle /ànyàmlè/ [àɲàməlè] adv. 1) ne jamais faire; ne jamais oser 2) jamais

Si les définitions différentes ne sont que des nuances du même sens, elles sont séparées par un point-virgule :
pa kʉ /pà kʉ́/ [pà kʊ́] lct. avoir la volonté; au fait

Des informations complémentaires, mises entre parenthèses, clarifient ou spécifient l’explication en français :
afu /àfú/ [àfú] adv. ne pas (en brimade)